Connexion / Créer un compte

Dernière référence consultée  /  Dernière liste consultée

Référence en vue solo

Coeuré, Sophie. Archives dans les guerres, guerres des archives aux XXe et XXIe siècles: Autorité, identité, vulnérabilité. Pouvoirs, 2015, vol. 2. p. 25–36. (ISSN : 0152-0768). 
Ajoutée par : wikiadmin (2016-12-13 21:06:44)   Dernièrement modifiée par : wikiadmin (2016-12-13 21:21:13)
Type de référence: Article
Numéro d'identification (ISBN etc.): 0152-0768
Clé BibTeX: Coeur2015
Envoyer cette référence par courriel à un quelqu'un
Voir tous les détails bibliographiques
Catégories: General
Mots-clés: Archives et société, Conservation, Documents d'archives, Histoire
Créateurs: Coeuré
Collection: Pouvoirs
Consultations : 3/366
Indice de consultation : 30%
Indice de téléchargement : 5%
Indice de popularité : 11.25%
Pièces jointes     [0/70]
Résumé     
Si les incendies et les pillages d’archives s’inscrivent dans la longue durée des révolutions et des conflits, c’est au XIXe et au XXe siècle que les spoliations, les saisies de documents, mais aussi l’archivage immédiat documentant l’événement, se sont imposés comme enjeux forts des guerres internationales, coloniales ou intérieures. Cette réflexion suit deux fils rouges – l’appréhension des archives comme outils de pouvoir des États modernes, puis le rôle des archives dans les constructions identitaires – qui s’entrelacent dans un essai de typologie des formes de vulnérabilité des archives. Peut-on alors parler d’un paradigme qui serait mis à l’épreuve par l’entrée dans l’ère du « tout archivage » numérique ?
  
wikindx 4.2.2 ©2014 | Références totales : 4576 | Requêtes métadonnées : 52 | Exécution de script : 0.12379 secs | Style : PIAF-AFNOR (Association Française de NORmalisation) | Bibliographie : Bibliographie WIKINDX globale