Connexion / Créer un compte

Dernière référence consultée  /  Dernière liste consultée

Référence en vue solo

Dufour, Christine. Web 2.0, organisations et archivistique. Montréal, Canada, Papyrus, Université de Montréal, 2009, Repéré à http://hdl.handle.net/1866/2983 
Ajoutée par : wikiadmin (2016-12-15 18:44:19)
Type de référence: Autre type de document
Clé BibTeX: anon2009.6996
Envoyer cette référence par courriel à un quelqu'un
Voir tous les détails bibliographiques
Catégories: General
Mots-clés: Profession, Système, Usage, Usager, Web
Créateurs: Dufour
Éditeur: Papyrus, Université de Montréal (Montréal, Canada)
Consultations : 6/438
Indice de consultation : 36%
Indice de popularité : 9%
Pièces jointes     Liens URLs     http://hdl.handle.net/1866/2983
Résumé     
Le Web se caractérise de bien des façons, un de ses traits dominants étant son caractère hautement évolutif. Bien que relativement jeune, il en est déjà à sa deuxième génération – on parle du Web 2.0 – et certains entrevoient déjà le Web 3.0. Cette évolution n’est pas uniquement technologique mais aussi culturelle, modifiant le rapport des internautes à cet univers numérique et à l’information qui s’y trouve. Les technologies phares du Web 2.0 – blogues, fils RSS, sites Wikis, etc. – offrent aux utilisateurs du Web la possibilité de passer d’un rôle passif d’observateurs à un rôle actif de créateurs. Le Web que l’on côtoie actuellement en est ainsi un plus participatif, dynamique et collaboratif. Les organisations doivent ainsi sérieusement considérer non seulement le potentiel de ces nouveaux environnements pour les aider dans le cadre de leurs activités, mais aussi la nouvelle cyberculture qu’ils engendrent chez leurs employés, clients et partenaires. Les plateformes du Web 2.0 viennent renforcer le potentiel déjà perçu par les organisations des systèmes d’information Web (SIW) à plusieurs niveaux : comme le partage d’information, l’augmentation de la compétitivité ou l’amélioration des relations avec leurs clients. Les milieux documentaires peuvent, au même titre que d’autres types d’organisations, tirer profit des outils de ce Web participatif et de la nouvelle culture collaborative qui en découle. Depuis quelque temps déjà, les bibliothèques se penchent activement sur ces questions et la communauté archivistique emboîte le pas… « vers une Archivistique 2.0 ? » se demanderont certains. Cet article se propose d’examiner le potentiel du Web 2.0 pour les organisations en général ainsi que plus particulièrement pour la communauté archivistique. Nous nous attarderons dans un premier temps à définir ce qu’est le Web 2.0 et à détailler ses technologies et concepts clés. Ces précisions aideront à mieux comprendre par la suite l’apport possible du Web 2.0 en contexte organisationnel. Finalement, des exemples d’utilisation du Web 2.0 par la communauté archivistique viendront conclure cette réflexion sur le Web 2.0, les organisations et l’archivistique.
Ajoutée par : wikiadmin  
wikindx 4.2.2 ©2014 | Références totales : 4576 | Requêtes métadonnées : 54 | Exécution de script : 0.11238 secs | Style : PIAF-AFNOR (Association Française de NORmalisation) | Bibliographie : Bibliographie WIKINDX globale