Connexion / Créer un compte

Dernière référence consultée  /  Dernière liste consultée

Référence en vue solo

Association des archivistes français (AAF). Chemins de traverses: Ces métiers au service des archives. Regard d’une ethnologue. La Gazette des archives, 2015-3, vol. 239. (ISSN : 0016-5522). Repéré à http://www.archivistes. ... s-archives-Regard-d-une 
Ajoutée par : wikiadmin (2016-12-16 17:02:49)
Type de référence: Article
Numéro d'identification (ISBN etc.): 0016-5522
Clé BibTeX: anon2015-3b
Envoyer cette référence par courriel à un quelqu'un
Voir tous les détails bibliographiques
Catégories: General
Mots-clés: Associations professionnelles, Formation professionnelle, Profession
Créateurs: Association des archivistes français (AAF)
Collection: La Gazette des archives
Consultations : 4/357
Indice de consultation : 30%
Indice de popularité : 7.5%
Pièces jointes     Liens URLs     http://www.archivistes.org/Chemins-de-traverses-ces-metiers-au-service-des-archives-Regard-d-une
Résumé     
Dans le monde des archi­ves, tout le monde sait qu’une mul­ti­tude de métiers et de savoir-faire spé­ci­fi­ques entrent en jeu, à un moment ou un autre, dans cette vaste orches­tra­tion patri­mo­niale. En revan­che, ce que l’on ignore, c’est le quo­ti­dien de l’autre, le sens qu’il donne à son tra­vail, au ser­vice public et aux docu­ments depuis la posi­tion qu’il occupe. Que signi­fient les archi­ves pour un maga­si­nier, un res­tau­ra­teur, un pho­to­gra­phe, un archi­tecte ou encore un chargé de site inter­net ? Quelle inci­dence a le fait de tra­vailler pour des sco­lai­res, des non-voyants, des généa­lo­gis­tes ou des ano­ny­mes sur l’idée qu’on se fait du ser­vice public ? Quels sont les outils, les tech­ni­ques, les métho­des spé­ci­fi­ques, que ces pro­fes­sion­nels uti­li­sent, inven­tent, détour­nent ? Ce numéro de la Gazette, tout à la fois ambi­tieux et modeste, est une invi­ta­tion à décou­vrir le point de vue de per­son­nes qui n’ont, pour la plu­part d’entre elles, pas l’habi­tude d’y contri­buer. Atypique, il est aussi une inci­ta­tion à déam­bu­ler sur des che­mins de tra­verse eth­no­gra­phi­ques, du côté de la partie invi­si­ble des archi­ves, celui des émotions, des cou­lis­ses ordi­nai­res, des peti­tes joies comme des contra­rié­tés tech­ni­ques.
Ajoutée par : wikiadmin  
wikindx 4.2.2 ©2014 | Références totales : 4576 | Requêtes métadonnées : 52 | Exécution de script : 0.11451 secs | Style : PIAF-AFNOR (Association Française de NORmalisation) | Bibliographie : Bibliographie WIKINDX globale