Journal de bord du STIA 2017 /
Jeudi 20 avril 2017 : compte-rendu par Monsieur Christian ANITA, Roumanie.

Traitement des archives, la pratique

 

Une journée encore très intense et passionnante à nager dans les acronymes, EAD, EAC, RIC, ISAD-G, ISAAR-CPF and Co. Sans oublier Atom, Oxygen et XMetal pour nous rafraîchir les cerveaux ! (introduction et outre idées © Léonore  via facebook – merci !)

 

9h30-12h :

9h30-11h la description archivistique encodée, l’EAD et l’EAC : les fondamentaux, théorie et pratiques archivistiques, par M. Danis HABIB

A 9h30 avec Danis on a plonge dans l’océan du numérique avec le premier pas : Décrire les archives EAD et EAC

Moyen de mettre les instruments de recherche en ligne

Exemple ville de Genève avec les inventaires mis en ligne avec également le fichier EAD visible également derrière - Un format qui contient 20 balises

Fichier EAD peut être lu par n'importe quel éditeur, et peut se conserver éternellement-xml-ead-

EAD code inventé par les Américains SAA et toujours maintenu Bibliothèque du Congrès

Actuellement on utilise EAD 2002, actuellement une révision en cours

Pour faire l'EAD on a besoin de l'XML qui est un Langage de balisage étendu

Balise ouvrante et fermante en utilisant le /

Ville, quartier, etc. sont des éléments

Également éléments englobants qui encadrent les éléments simples

Attribut qualifie l'élément - donne et précise une valeur

La balise est toujours en anglais. XML existe depuis 1994, on en est toujours à la version 1.0 très pérenne

Ensuite utilisation d'outils pour mettre en forme le XML (Feuille de style CSS, XSL-T)

Intérêts du XML - consultation sous forme statique, consultation sous une forme dynamique, mise en commun de données. DTD : Document Type Definition ou Définition de Type de Document

Les archivistes se comprennent du coup - DTD-EAD, XML-EAD. Attributs importants - level et normal. Elément racine = <ead> , 3 éléments principaux

Sous l'élément <eadheader> deux éléments obligatoires et deux éléments obligatoires

Description archivistique <archdesc>

EAD est fait pour s'entendre avec l'ISAD-G

Les éléments d'identification. <scopecontent> situé sous <archdesc>

 

11h-12h

Hélène Zettel a parle de Le projet de modèle conceptuel des archives, ou l’unification des normes de description

présentation succincte du modèle RiC (Records in context)

Contexte et objectif - groupe d'expert créé par l'ICA

Meilleure articulation des normes, et meilleure cohérence avec les nouvelles technologies, avec le numérique. Entités éléments fondamentaux de la description. La piece est la plus petite unité qui peut être décrite. Propriétés pour chaque entité. Propriétés aussi communes.

Également les relations, apport énorme de RIC mais les commentaires vont influencer une révision de ce qui a été proposé dans la première version

Prendre en compte la notion de numérique par exemple le concept de dossier en numérique n'a plus vraiment de sens.

Les Français sont représentés dans le groupe de travail mais le fruit du travail est le résultat de compromis de plusieurs écoles archivistique​s 

 

13h -17h :

4 heures sont dédie pour exercices a EAD et EAC sur la vigilante visage de Danis !

travaux par groupes, chaque groupe dans 2 ateliers (13-15h et 15h-17h)

 

atelier 1 : encodage en EAD des instruments de recherche et utilisation de l’éditeur Xmetal,

(niveau initiation), par M. Pascal TANESIE (salle informatique)

ICAAtom est un éditeur avec des formulaires

Oxygen est un autre logiciel comme XMetaL4

XML est pérenne, normalise, facilite l'interopérabilité

 

atelier 2 : encodage en EAC des notices de producteurs avec l’éditeur <oXygen> (niveau

initiation) et utilisation d’AtoM, par M. Jean-François MOUFFLET (salle des stages)

Fait un rappel de ISAAR-CPF

INSI ISO 27729 - Pour donner un code unique qui peut être utilisé par d'autres à travers le monde

ISAD-G et ISAAR-CPF se chevauchent par certains aspects

On s'est familiarisé avec la norme, maintenant on va voir ce que ça donne en HTML en utilisant Atom (Canada et soutient financier du CIA)

À une version de démo en ligne comme un sandpit donc on ne peut pas sauvegarder

Le logiciel couvre les 4 normes EAC-CPF est ce que l'EAD est à ISAD-G pour ISAAR-CPF

Encoded archival context Pendant XML de la norme ISAAR-CPF

EAC est un schéma alors que EAD est une DTD

 

ça c’est tout ! Une belle mais difficile journée pour un archiviste roumain !

Commentaires

    Ajouter un commentaire