Des modules de cours qui vous permettent de progresser par étape et en autonomie
Echanger sur la pratique, partager des connaissances ou communiquer des informations
Bibliographie, glossaire, liens utiles... la boîte à outils de l’archiviste contemporain
Apprendre, comprendre, exercer le métier d’archiviste
Tous les cours
Les outils documentaires
L'espace collaboratif
Donnez votre avis !
Publiez sur le PIAF !

Bienvenue sur le Portail International Archivistique Francophone !

Ce site existe depuis 2005. Il met à disposition les outils dont a besoin l’archiviste du XXIe siècle : un espace de formation, un espace documentaire et un espace d’information et de communication.

Les contenus du PIAF, et leur mise à jour régulière, sont le fruit d’une coopération entre professionnels, archivistes ou enseignants, partisans d’une Francophonie plurielle et solidaire, qui partagent gratuitement leurs connaissances, leurs compétences et leur savoir-faire. Rejoignez-nous !

 

Les dernières actualités

Alors que l’accès aux contenus culturels en ligne est aujourd’hui concentré dans quelques grandes plateformes internationales, la France et le Québec réaffirment leur attachement à la diversité culturelle et à la place que les cultures nationales doivent occuper dans l’environnement numérique.   

Lancée par le Président de la République française, M. Emmanuel Macron, et le premier ministre du Québec, M. François Legault, en janvier 2019 à Paris, la stratégie élaborée conjointement par la France et le Québec pour améliorer la découvrabilité en ligne des contenus culturels francophones est aujourd’hui dévoilée par la ministre de la Culture de France, Mme Roselyne Bachelot-Narquin, et la ministre de la Culture et des Communications du Québec, Mme Nathalie Roy.

La notion de découvrabilité fait référence à la disponibilité en ligne d’un contenu, et à sa capacité d’être repéré parmi un vaste ensemble d’autres contenus, alors qu’on n’en faisait pas précisément la recherche.

Présentation du réseau et du portail

 

Particip-Arc est le réseau des acteurs des recherches culturelles participatives, créé en 2017 avec le soutien du Ministère de la Culture, pour favoriser le partage d’expérience entre membres et l’analyse réflexive des pratiques mais aussi pour promouvoir et développer les sciences participatives dans les domaines de la culture.

Conservation du patrimoine, archives, archéologie, architecture et aménagement urbain, informatique documentaire, musique, arts du spectacle, patrimoine écrit, ethnologie, sociolinguistique, arts plastiques… Dans tous ces secteurs, des démarches participatives liées aux projets de recherche émergent, accompagnées de leur lot de questionnements spécifiques.

La France et le Québec dévoilent une stratégie commune pour la découvrabilité des contenus culturels francophones en ligne !

Alors que l’accès aux contenus culturels en ligne est aujourd’hui concentré dans quelques grandes plateformes internationales, la France et le Québec réaffirment leur attachement à la diversité culturelle et à la place que les cultures nationales doivent occuper dans l’environnement numérique.   

Entretien sur le Guide numérique des disparus de la guerre d'Algérie

C’est un tournant dans la délicate question des disparus de la guerre d’Algérie. Alors que le gouvernement a ouvert à tous, par un arrêté du 9 avril dernier, la consultation de ces fonds d’archives, le Service interministériel des archives publie un guide dont l’ambition est d’accompagner les recherches. Décryptage.

Disparition de Monsieur Alain Erlande-Brandenburg (France)

Hommage de Franck Riester, ministre de la Culture, à Alain Erlande-Brandenburg

Publié le 07.06.2020

Avec la mort d’Alain Erlande-Brandenburg, survenue ce matin dans sa quatre-vingt-troisième année, le monde de la culture perd l’un de ses serviteurs les plus passionnés, mais aussi un remarquable passeur de connaissance et l’un des plus grands historiens de l’art français, dont la renommée s’étendait bien au-delà de nos frontières.

Missive de la Fondation pour la Mémoire de l'esclavage (France)

Lors des premiers contacts que nous avons établis avec vos services, j’ai été sensible
à l’intérêt manifesté pour la démarche de la Fondation pour la mémoire de l’esclavage
visant à rendre plus visibles auprès du grand public le patrimoine culturel et les ressources
documentaires permettant de mieux comprendre la place de l’esclavage dans l’histoire de
la France et de ses relations mondiales.
Le contexte de la pandémie qui nous touche a bouleversé nos habitudes et nos
projets, a développé massivement et urgemment l’accès numérique aux ressources

Pages

S'abonner à PIAF - Portail International Archivistique Francophone RSS