Qu'est-ce que l'AIAF ?

Assemblée générale 2021

Québec, le 24 novembre 2021 – La prochaine assemblée générale des membres de l’Association se tiendra le 15 décembre prochain, de 10 h 30 à 12 h (heure du Québec), par visioconférence. Nous souhaitons vous y voir en grand nombre.

Hélène Laverdure
Secrétaire-trésorière de l’AIAF

******

L’Association internationale des archives francophones (AIAF) a été fondée en 1989 par  des directeurs d'Archives nationales d'État francophones. L’Association regroupe, entre autres, des institutions d'archives, des associations, des institutions d’enseignements et des organismes équivalents d'États membres de pays, toute personne physique portant un intérêt professionnel à l'administration des documents ou des archives ou à la formation initiale ou continue des archivistes, en français.

En vertu de ses statuts, l’objectif de l’AIAF est de favoriser et de développer la coopération entre ses membres et, dans cet esprit, elle s'intéresse de façon particulière :

  • À la formation et aux échanges professionnels;
  • À la diffusion de la littérature spécialisée;
  • À l'organisation et la modernisation des services d'archives;
  • À la diffusion du contenu des archives;
  • Au soutien des associations professionnelles.

Un appui de taille à la communauté archivistique francophone

L’AIAF offre un soutien institutionnel, logistique et financier au Portail International Archivistique Francophone (PIAF) La création du Portail a été largement soutenue et financée entre 2000 et 2005 par l’Agence intergouvernementale de la Francophonie (aujourd'hui sous l’Organisation internationale de la francophonie – OIF).

Lancé à Tunis en 2005, le PIAF est un espace virtuel de formation, d’information et d’échanges, dédié à l’archivistique, aux archives et aux archivistes. Pionnier dans l’enseignement à distance, le PIAF est un outil unique au monde, toutes langues confondues. Il offre, gratuitement, la possibilité d’accéder à une formation initiale ou continue à tous les professionnels vivant dans des pays où il n’existe pas d’enseignement en archivistique.

En 2020, près de 90 000 visiteurs uniques ont consulté le PIAF.

  • 11 % des internautes passent entre 30 minutes et 1 heure sur le site;
  • 4,5 % des internautes y passent plus de 1 heure; 
  • 53 % des internautes ont entre 25 et 44 ans;
  • Les pays les plus assidus sur le site : France, Côte d’Ivoire, Canada, Cameroun, Algérie, Sénégal, Maroc, Belgique, États-Unis, Burkina Faso.

L’AIAF a aussi organisé à trois reprises une Semaine internationale des archives francophones, au Sénégal en 2009, au Vietnam en 2011 et en Haïti en 2013. De telles rencontres permettent aux professionnels de se connaître, de se former et de partager des expériences.