Le mot du président

Didier Grange, Président du comité de pilotage du PIAF

Didier Grange, Président du comité de pilotage du PIAF

 

Genève, le 6 novembre 2017.

Deux mines d'information à découvrir !

Grâce au travail inlassable d’un membre du Comité de pilotage du Portail, notre confrère David Rajotte, qui travaille à Bibliothèque et Archives Canada (BAC – LAC), la communauté professionnelle bénéficie d’une source d’information étendue relative à l’actualité archivistique dans la Francophonie.

 

Publié toutes les semaines, le blogue qu’il met à disposition sur le PIAF comprend différentes rubriques dans lesquelles David distribue les informations et les liens qu’il collecte sur la toile. Son blogue est facile à trouver : il suffit de vous rendre sur la page d’accueil du PIAF ; vous le verrez apparaître en descendant la page, sur la droite de l’écran.

 

Pour arriver à ce résultat, David a réalisé un inventaire aussi exhaustif que possible des institutions d’archives présentes sur la toile, dans les pays francophones. Il en a repéré près de 1'700 ! Il a évalué comment ces institutions communiquent et a mis en place sa stratégie de collecte et de diffusion de l’information. Un sacré travail, à n’en pas douter.

 

Chaque information que David signale est accompagnée d’un lien, qui renvoie à la source d’origine. Aussi, au fil des semaines, ce sont des centaines de références qui s’accumulent, dans lesquelles chacune et chacun peut trouver, qui une source d’inspiration, qui un modèle, qui une référence, qui un point de comparaison, qui une simple information. Richesse et diversité sont en effet deux qualificatifs qui peuvent aisément être utilisés pour caractériser à la fois le contenu du blogue et l’actualité archivistique. Cette dernière regorge d’initiatives, de projets et de réalisations. C’est le reflet d’une discipline vivante, qui évolue et s’adapte.

 

Si ce blogue se concentre sur l’archivistique dans la Francophonie, David effectue des repérages encore plus conséquents à l’échelle internationale. David est en effet un récidiviste ! Il alimente depuis 2010 un autre blogue intitulé « Nouvelles du patrimoine documentaire ». Le spectre de ce blogue est extrêmement large puisqu’il embrasse la planète entière et propose de très nombreuses rubriques. David diffuse également son blogue par le biais de la liste des archivistes canadiens : ARCAN-l .

 

Saluons l’effort considérable que représente le travail qu’effectue David pour que nous puissions toutes et tous découvrir, nous informer et apprendre. Aussi, si vous ne connaissez pas encore ces deux blogues, je vous invite à prendre le temps nécessaire pour les découvrir. Ils valent largement le détour !

 

 

 

 

Genève , le 15 juin 2017

Passif c'est bien ; actif c'est mieux !

 

Peut-être avez-vous déjà songé à donner un coup de main à l’équipe du PIAF sans pour autant passer à l’acte ou sans savoir comment vous y prendre ? Ou, peut-être, cette idée ne vous a simplement jamais traversé l’esprit ? Dans les deux cas, poursuivez-votre lecture, cet éditorial vous concerne : nous avons besoin de vous.

 

La vie du PIAF ne peut pas reposer uniquement sur un Comité de pilotage composé d’une quinzaine de personnes, des auteurs des modules et des personnes inscrites dans l’espace e-pro. La masse d’information à créer, compléter, mettre à jour, corriger et effacer est sans commune mesure avec les moyens de cette poignée de volontaires et le temps dont elle dispose. De plus, au fil des ans le PIAF a vu son périmètre s’accroître ; le Portail propose de nouveaux services et de nouvelles rubriques. Comment maintenir cette offre et, si possible, la faire progresser sans force de travail supplémentaire ? Aussi, collectivement, nous pouvons faire plus et mieux pour le PIAF. Le Portail met à disposition des moyens. Il suffit donc de faire le pas et de vous lancer.

Un petit tour d'horizon des possibles

Tout se joue sur la page d’accueil du site. Si vous l’affichez, à gauche de l’écran, au milieu de la page, vous trouverez deux onglets : l’un est baptisé « commentez » et l’autre « publiez ».

Grâce au premier (« commentez »), vous avez la possibilité de faire des commentaires sur le contenu du Portail. Vous pouvez également accéder directement accéder aux consignes en utilisant le lien :

Grâce au second (« publiez »), vous pouvez utiliser des formulaires qui vous permettent de faire des propositions pour :

- les cours (correction, ajout d’un exemple/photo/exercice, d’un commentaire, d’un paragraphe, etc.)

- l’annuaire

- la webographie

- la galerie multimédia

- les actualités

- le recueil de textes

Vous pouvez également accéder directement aux consignes.

Tous ces formulaires sont modérés. Nous regardons la pertinence des propositions et leur utilité par rapport au Portail et à son contenu.

Une troisième possibilité de contribution s’offre à vous : l’espace professionnel ou « e-pro ». N’oubliez pas non plus de vous y inscrire et de participer aux groupes de réflexions, aux débats ou tout simplement de déposer vos travaux. Cet espace est déjà fréquenté par plus de 1250 personnes.

Un appel

Pour le Comité de pilotage du PIAF, votre participation est importante. Les trois pistes que je viens d’énoncer, sont autant de possibilités de contribuer activement à la vie du Portail et plus largement à celle de la communauté des archivistes francophones. Toutes les personnes qui utilisent le PIAF sont non seulement des bénéficiaires du Portail, mais aussi des contributrices potentielles à une vaste communauté virtuelle, qui se construit et qui s’étend depuis quelques années.

Ainsi, que ce soit de manière ponctuelle ou de manière régulière, devenez actifs. Lancez-vous et …contribuez !

 

 

 

Genève, le 4 janvier 2017.

Coup de projecteur sur la Bibliographie Archivistique  Francophone !

La nouvelle version du Portail a été lancée il y a neuf mois. Depuis lors,  vous êtes toujours plus nombreux à visiter le site et à utiliser les  ressources qu’il offre.

Parmi les instruments mis à disposition récemment, il en est un sur lequel je souhaite attirer une nouvelle fois votre attention : la bibliographie archivistique francophone. Celle-ci représente sans conteste un atout pour notre communauté professionnelle comme pour les personnes qui sont intéressées par les archives et l’archivistique, sans pour autant exercer le métier d’archiviste.

Pourquoi ce coup de projecteur ?

- Tout d’abord, parce que cette bibliographie est en ligne et qu’elle est de ce fait facilement accessible et consultable par tout un chacun, de manière libre et gratuite ;

- Ensuite, parce que grâce à elle, des articles, des monographies, voire d’autres types de publications, de toute la Francophonie, sont consultables en fonction de ses besoins ou de sa curiosité ;

- Aussi, parce que sans être exhaustive, elle comprend plus de 4'500 titres, ce qui en fait une base solide pour qui veut repérer des publications ;

- Parce que même si pour le moment les textes directement accessibles à partir de liens hypertextes ne sont pas encore nombreux, il en existe déjà un certain nombre et ils vont assurément se multiplier dans l’avenir ;

- Finalement parce qu’aucune autre tradition linguistique et archivistique dans le monde ne propose une ressource équivalente ;

Plus globalement, la connaissance de la littérature professionnelle est essentielle pour mieux connaître la discipline archivistique.

Un gigantesque chantier

Sans entrer dans trop de détails, signalons quelques nombres qui donnent une idée de l’ampleur de la tâche.

Relevons  que dans l’opération menée ces derniers mois, 1218 nouvelles références ont été ajoutées, dont 22 lois, 246 livres, 67 actes de congrès, 608 articles, 108 rapports d’institutions et 66 thèses. Ces références proviennent des quatre coins de la Francophonie : Europe (Belgique, France, Suisse, etc.), Amérique (Canada, Caraïbes, etc.), Afrique (Maroc, Sénégal, Tunisie, etc.) et du reste du monde

A cela, il faut ajouter qu’ont été joints à autant de notices 451 documents PDF, soit des copies en libre accès ou des impressions de pages web.

La nouvelle version de la bibliographie est consultable grâce au lien : http://www.piaf-archives.org//wikindx4/

Vous trouverez en bas de la page un renvoi sur le Guide de l’utilisateur et de l’administrateur, un fort document de 139 pages, rédigé par notre collègue Simon Côté-Lapointe, disponible en PDF, qui vous permettra d’utiliser de manière efficace la bibliographie et de découvrir les fonctionnalités qu’elle offre.

Un effort collectif

La bibliographie mobilise de nombreuses personnes de bonne volonté et des partenaires. Aussi, j’aimerais saisir l’occasion de cet éditorial pour remercier toutes celles et tous ceux qui ont œuvré souvent dans l’ombre pour offrir ce précieux outil à la communauté. Je souhaiterais en particulier saluer le travail de Simon Côté-Lapointe, véritable homme-orchestre du renouveau de cette bibliographie ainsi que celui de Sabine Mas, membre de notre Comité de pilotage, qui a suivi de près le projet au fil des mois et y a contribué également. Il convient aussi de saluer ici l’apport substantiel des bénévoles, Mesdames Annie Beausoleil, Laetitia Le Clech, Delphine Vandycke, Iris Ruiz et Messieurs Hatem Jlassi, Sébastien Brochu et Christian Samson, sans lequel cette mise à jour n’aurait tout simplement pas été possible.

Au final, je vous invite donc à :

a) utiliser cette bibliographie
b) la faire connaître autour de vous
c) nous communiquer vos éventuelles suggestions
d) envisager de contribuer peut-être un jour, vous aussi, à l’alimenter.

Archives des mots du Président