Qu'est-ce que le PIAF ? Un lieu de formation au métier d'archiviste.

1. Introduction

Le PIAF expose et enseigne les différentes facettes du métier d’archiviste, les connaissances à maitriser, les outils à utiliser. C'est un site de formation, d’information et d’échanges. Il comprend trois espaces :

  • se former
  • se documenter
  • e-pro (espace de travail collaboratif et réseau social). Cet espace est réservé aux membres inscrits. Il leur permet également de créer un espace de stockage de données strictement personnel ; il permet aussi de créer et d'animer des forums de discussion.

Le PIAF est gratuit et libre d’accès pour tous.

2. Les objectifs

Doter la communauté archivistique francophone de ressources utiles à la pratique, à la formation, à l'enseignement et à la recherche en les diffusant sur le site Web de l'AIAF.

Développer des liens de coopération et d'entraide entre les institutions d'archives, les organismes de formation et les archivistes de toute la Francophonie.

Diffuser des textes fondamentaux de manière à rendre compte du dynamisme de la recherche archivistique francophone et à accroître son influence sur la scène internationale.

Soutenir la diffusion d'outils de travail (modèles de formulaires, tableaux de gestion, plans de classement, etc.) susceptibles de favoriser l'affirmation de pratiques professionnelles conformes aux normes internationales en archivistique.

Créer une vaste communauté d'archivistes francophones.

Offrir à cette communauté un espace de travail collaboratif : l'espace professionnel.

3. A qui s’adresse le PIAF ?

  • Aux professionnels de l’archivistique.
  • Aux employés et aux techniciens d'archives en exercice quel que soit leur niveau d’expérience.
  • Aux enseignants, étudiants et chercheurs des écoles de formation, des universités et des institutions nationales d'archives.
  • Aux amateurs
  • Au curieux qui voudraient comprendre comment fonctionnent les institutions d’archives.

Le PIAF reçoit chaque année entre 145 000 et 150 000 visiteurs différents.

4. Qui finance le PIAF ?

Le Portail International Archivistique Francophone (PIAF) a été réalisé sur une initiative de l’Association internationale des archivistes francophones (AIAF) et du Conseil International des Archives (CIA).


L'AIAF
L’Association internationale des archivistes francophones a été créée pour développer la coopération entre ses membres en s’intéressant, entre autres sujets, à la formation et aux échanges professionnels et à la diffusion de la littérature spécialisée.
http://www.aiaf.org

 


L'ICA
Le Conseil International des Archives est l'organisation professionnelle des archivistes dans le monde entier. Ses objectifs sont de promouvoir la préservation, le développement et l'utilisation du patrimoine archivistique mondial.
http://www.ica.org/fr

 

Avec l'aide financière des institutions ci-dessous :


LA FRANCE
Direction des archives de France
Ministère des Affaires étrangères/Affaires francophones

 


LA SUISSE
Archives Fédérales
Direction du développement et de la coopération

 


LE QUEBEC
Direction générale des archives de Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Ministère de la Culture et des communications du Québec

 


LE CANADA
Bibliothèque et Archives Canada

 


LA BELGIQUE
http://arch.arch.be/index.php?l=fr

 


L'UNESCO est une agence des Nations Unies dont le but est de "Contribuer au maintien de la paix et de la sécurité en resserrant, par l'éducation, la science et la culture, la collaboration entre nations, afin d'assurer le respect universel de la justice, de la loi, des droits de l'homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue ou de religion, que la Charte des Nations Unies reconnaît à tous les peuples." L'UNESCO déploie son action dans les domaines de l'éducation, des sciences naturelles, sociales et humaines, de la culture, de la communication et de l'information.
http://www.unesco.org/