Jean Le Pottier retraité ce 1er septembre 2020

Jean Le PottierJean Le Pottier, directeur des Archives Départementales du Tarn part à la retraite ce mardi 1er septembre 2020. Il a été un des pères fondateur du PIAF. Sa contribution à la naissance du PIAF est essentielle. Grande figure de l'archivistique française, éminent serviteur de l'état (il fut notament inspecteur général des archives de France de 1998 à 2002), directeur de plusieurs services départementau d'archives, conservatuers des antiquités et objets d'art, sa carrière l'a amené de Paris, au Tarn, à l'Hérault, à la haute-Garonne, de l'Afrique à la Polynésie française. 

Doté d'une érudtion incommensurable, passionné par l'histoire, l'histoire de l'eart et l'architectucture, féru de généalogie, amoureux des archives et des livres, Jean Le Pottier est aussi et surtout un tarnais. De ce département, dont il fut directeur des Archives à deux reprises, de 1985 à 1993 et de 2014 à 2020, il sait tous les villages, les paysages, les monuments, l'histoire ; il connaît bon nombre de ses habitants et en est connu et reconnu : élus, donnateurs d'archives, généalogistes amateurs, érudits locaux, restaurateurs et acteurs du patrimoine. 

Il est Tarnais et rien de ce est qui tarnais ne lui est étranger.

Ardent défenseur du patrimoine sous toutes ses formes, il n'a jamais considéré la connaissance du passé comme une chasse gardée. Bien au contraire, il n'a eu de cesse de la donner généreusement en partahe. Comme il le dit lui-même en une jolie formule : ”Le "trésor" n'a un prix que s'il est connu et dilapidé aux quatres vents". Activités au sein des sociétés savantes, nombreuses conférences, cours à l'université de Toulouse et à l'Institut Champollion d'Albi : transmettre fait parti de son crédo.

Il est encore moins un passéiste ou un rat de bibliothèque. A l'inverse, c'est un homme de terrain, entreprenant, enthousiaste, encourageant sans cesse ses collaborateurs à aller de l'eavant. Pour conclure un entretien, combien de fois ne nous a t-il pas dit : "Foncez !" Car, à l'image d'un autre Jean, célèbre Tarnais, notre directeur a toujours eu pendant sa longue carrtière "une confiance inébranlable pour l'avenir".

Son départ à la retraite, c'est certes une page qui se tourne, mais ce n'est sûrement pas la fin de l'histoire. Il a encore de nombreux projets dans la tête. Alors Monsieur Le Pottier, foncez !