Le Cri du PIAF n°20

En-tête Pour une archivistique francophone d'avenir

CRI DU PIAF n° 20
(10 décembre 2019)

Editorial : Sans cesse remettre l'ouvrage sur le métier ou le volet "se former"

Il ne vous a certainement pas échappé que deux modules du volet « Se former » ont été complètement revus récemment. A savoir :

  • le 11, consacré à la communication des archives
  • le 12, dédié, lui, à la valorisation des archives

Le premier a été le fruit d’un remaniement, d’une réécriture et d’une actualisation effectués par Bruno Ricard et Jeanne Mallet et le second par Jacqueline Ursch. Que nos trois collègues soient vivement remerciés pour leur travail et leur engagement.

En réalité, depuis le lancement du volet en 2005, l’ouvrage est sans cesse à remettre sur le métier. Par définition le contenu du volet de formation du PIAF n’est pas fait pour durer. Les modules initialement sélectionnés pour constituer le cœur du Portail ont été pensés, rédigés et préparés dans les premières années du nouveau siècle. Mis en ligne en 2005, ils ont pris dans le meilleur des cas des rides ; parfois ils nécessitent carrément une sérieuse mise à jour. Ce constat n’est en rien une critique du travail effectué par le passé, c’est tout simplement la loi du genre : l’archivistique, quel que soit le sujet abordé à travers les modules, n’est pas figée, elle avance, se modernise. Elle doit aussi s’adapter aux évolutions du contexte et des outils. D’où l’impérieuse nécessité de revisiter régulièrement le contenu des modules (depuis 2005, en plus des modules 11 et 12 déjà mentionnés, les modules 1, 2, 9 et 10 ont été révisés).

Aussi, c’est un éternel recommencement. La tâche est immense, vu l’éventail des sujets abordés, la taille des différents modules et les compétences nécessaires pour effectuer les mises à jour. Petit à petit, nous entreprenons ces travaux bien nécessaires, avec la complicité et l’engagement de professionne-le-s aux agendas chargés et aux contraintes toujours plus fortes. Un sacré défi !

Il faut aussi penser à offrir aux piafnautes de nouveaux modules. Ainsi, grâce à Natasha Zwarich, Professeure d’archivistique à l’UQAM, nous devrions pouvoir mettre en ligne en 2020, nous l’espérons, un module consacré à l'archivage électronique. D’autres modules pourraient voir le jour ultérieurement ; ils font actuellement l’objet de discussions et de réflexions. Ils auront trait à aux archives audiovisuelles, aux cartes, plans et grands formats, aux photographies.

Mettre en ligne un module est un effort collectif. La complexité et la quantité de travail requis pour arriver au but sont en réalité peu visibles quand on consulte le produit final. Il faut mobiliser de nombreuses personnes et des compétences complémentaires. En plus des auteurs, interviennent nos techniciens, les deux Eric comme nous les appelons affectueusement au sein du Comité de pilotage du PIAF (Eric Castex et Eric Ferrante), fidèles au poste depuis la phase initiale du Portail, une webmestre (Caroline Becker), qui participe au comité de relecture et s'occupe de la scénarisation des contenus, et un responsable de la coordination du Volet (responsabilité qui revient maintenant à Jean-Daniel Zeller en remplacement de Marcel Caya qui a assuré cette mission pendant de très nombreuses années). Dans certains cas, on doit encore ajouter les personnes qui facilitent la prise de contact et le suivi de la réalisation de chaque module, rôle qu’a assumé par exemple Elisabeth Gautier-Desvaux dans les deux modules récemment mis en ligne en plus du module 10 consacré aux bâtiments d’archives, revu il y a quelques temps. En somme, le volet Se former concentre la plus grande partie des efforts déployés par les personnes engagées dans et pour le PIAF.

Le volet dédié à la formation a été au centre du PIAF dès la phase initiale du projet. Il le demeurera. Au Comité de pilotage du Portail comme à l’AIAF, dont le PIAF dépend, de trouver les ressources et partenaires nécessaires. Et aux membres de la communauté professionnelle de se mobiliser pour soutenir les efforts consentis dans le but de les aider.

Didier Grange, Président du Comité de pilotage du PIAF, 10 décembre 2019.

 


Nouvelles du PIAF
- Madame Sanja SIMIC rejoint le Comité de pilotage du PIAF.
- Mise en ligne de la nouvelle bibliographie du PIAF (novembre 2019) 
- Les nouveaux modules 11 et 12 du PIAF sont en ligne !

Les statistiques du PIAF
Du 1er janvier 2019 au 9 décembre 2019 : 111 511 visiteurs ont fréquenté le PIAF. 

  En savoir plus

Merci à tous ceux qui font, qui utilisent et qui financent le PIAF !

Caroline Becker, webmestre et directrice des opérations du PIAF.

Comment adhérer et contribuer ?

  • par vos contributions aux différents modules. Si vous souhaitez apporter des contributions au Portail ou faire part d’informations qui vous paraissent importantes, vous pouvez remplir les formulaires dédiés à cet effet sur la page d’accueil du portail. N’hésitez pas !
  • par votre aide financière (adhésion à l’ AIAF). Votre adhésion à l’Association Internationale des Archivistes Francophones permettra d’assurer la pérennité du Portail ! Pour cotiser,  cliquez ici.
  • en vous inscrivant à un groupe de travail sur un thème donné dans l’espace « E-Professionnel ». Vous pouvez  contacter le webmestre Caroline Becker pour prendre connaissance des travaux en cours et vous inscrire.
  • Portail international archivistique francophone - ©  aiaf
    Comité de pilotage : Didier Grange; Anne-Marie Bruleaux; Elisabeth Gautier Desvaux; Basma Shabou Makhlouf ; Aida Chebi ; Yamina Mahmoud ; Sabine Mas ; David Rajotte, Françoise Lemaire, Jean-Daniel Zeller, Minh Huong vu Thi, Laurence Maroye, Mor Dieye, Michel Cottin, Bénédicte Grailles, Natasha Zwarich, Sanja Simic.
    Publication : Caroline Becker.
    Maquette : Eric Ferrante