Cinq outils pour acquérir des archives privées dans une institution publique par Dider GRANGE

Il n’est pas toujours aisé de convaincre les Autorités quant au bien-fondé de l’acquisition d’archives privées. Que ce soit au niveau local, cantonal ou national, la mise en place de cinq outils sont susceptibles de les rassurer tout en facilitant l’action des archivistes.

L’acquisition d’archives privées, un sujet parfois controversé

Il existe de multiples et bonnes raisons d’acquérir des archives privées1. Toutefois, les Autorités, soucieuses de bien gérer les deniers publics et l’espace disponible, se montrent souvent frileuses ou réticentes lorsque les archivistes évoquent cette possibilité (même si ces acquisitions se font exclusivement par le biais de donations et de legs). C’est pourquoi il est important que les archivistes non seulement exposent aux Autorités les raisons pour lesquelles ils souhaitent procéder à ces acquisitions, mais aussi qu’ils se dotent d’un certain nombre d’instruments. Cinq d’entre eux ont nos faveurs.

Lire la suite...