Cri du PIAF n°23- 10è anniversaire de la Déclaration Universelle sur les archives

Member for

9 années 5 mois

N° 23
(15 décembre 2021)

 

La Déclaration universelle sur les archives fête ses 10 ans !

 

Certains l’ont affichée le 10 novembre dans le centre commercial du voisinage, d’autres l’ont mise sur la porte de leur gymnase et d’autres encore l’ont envoyée à l’éditeur du journal local.  Vous savez ce dont je parle?  Évidemment il s’agit de la Déclaration universelle sur les archives (DUA) qui vient de fêter son 10e anniversaire.  Et vous, comment avez-vous célébré le 10e anniversaire de la DUA?

 

Cette Déclaration est devenue un instrument de l'UNESCO le 10 novembre 2011.  Elle constitue l'un des documents fondateurs du Conseil international des archives (ICA).  Il s'agit d'une affirmation puissante et succincte de la pertinence des archives, dans la société moderne, qui a été reconnue comme l’un des outils principaux pour la défense et la promotion des archives.  Elle a été élaborée comme outil de promotion afin d'assurer la compréhension, dans le monde entier, de l'importance des archives et des archivistes et faire ressortir le rôle essentiel des archives et de la gestion des documents.  La DUA a aussi pour objectif d’être une source d’inspiration.

 


La Déclaration poursuit deux objectifs

Afin d’atteindre ces deux buts, elle couvre 21 principes touchant les archives et elle montre comment celles-ci permettent la bonne gouvernance, la protection des droits humains, l'établissement de la mémoire collective, le maintien de la culture, la création de l’identité communautaire, la préservation et l'accessibilité universelle du patrimoine documentaire mondial.

 

Le gros défi, pour nous archivistes, consiste souvent à convaincre nos gestionnaires, nos décideurs et le grand public de la valeur cruciale des archives pour la société dans son ensemble.  La DUA fournit, à ceux d'entre nous travaillant dans ce domaine, un témoignage commun et succinct de ce que nous sommes.  Cependant sa valeur réelle est d’être une déclaration claire pour convaincre nos parties prenantes extérieures que négliger la gestion des documents et des archives se traduira par un manque de responsabilité et de transparence menaçant la justice, les droits humains, l'identité et le patrimoine. La Déclaration est donc une étape importante vers une meilleure compréhension et une plus grande sensibilisation aux archives auprès du grand public et des principaux décideurs.

 

En effet la Déclaration a été écrite en termes simples par des archivistes pour des non-archivistes.  Le principal public de la DUA est constitué de personnes qui ne s’intéressent pas particulièrement aux archives, telles que des citoyens ordinaires, des professionnels autres que des archivistes, des décideurs ou des responsables politiques.

 


Une Déclaration qui se veut "universelle".

Le mot "universelle" dans le titre fait référence au grand public dans tous les pays, toutes les cultures et tous les groupes linguistiques.  Il est donc important pour les archivistes de veiller à ce que le message sur l'importance des archives soit diffusé aussi largement que possible au-delà des frontières politiques et culturelles.  La rédaction de la DUA et sa traduction dans plus de 40 langues ont été le résultat d’un travail exigeant et soigneux demandant d’utiliser des mots non professionnels, accessibles à tous, afin d’aider les gens à comprendre le rôle et l’importance des archives et des archivistes.

 

La DUA s'est inspirée de la Déclaration québécoise sur les archives, développée en 2006, qui a eu des répercussions mondiales.  En effet en 2007, l’ICA a demandé à un de ses groupes de travail de préparer une Déclaration universelle suivant le modèle québécois.  Le texte de la DUA a donc été élaboré simultanément en français et en anglais dans le cadre d'un processus collaboratif.  Le document a été adopté à l'unanimité lors de l'assemblée générale annuelle de l'ICA à Oslo en 2010 et ensuite par l’UNESCO le 10 novembre 2011 à Paris.

 


Comment avez-vous célébré le 10è anniversaire de la Déclaration ?

 

Pour en revenir à ma question: Comment avez-vous célébré le 10e anniversaire de la Déclaration universelle sur les archives (DUA)?  Nous aimerions bien le savoir.  Il n’est d’ailleurs pas trop tard pour le faire.   Vous pourriez mettre des affiches de la DUA aux endroits que vous fréquentez.  Vous pourriez aussi souligner son rôle d’instrument de promotion en encourageant le grand public à  signer la liste de soutien en ligne pour qu’il puisse manifester son appui aux archives et aux archivistes.  Voici le lien pour devenir un signataire de la DUA.

 

Vous pourriez aussi faire valoir comment la DUA sert depuis 10 ans à protéger les archives.  Un exemple en serait comment la DUA, en tant que seul texte international pouvant jouer un rôle légal à l’échelle planétaire, a protégé un document suisse.  En 2016, les Archives d'État de Genève ont eu recours à la DUA pour sensibiliser le public à l'importance et à la nature de ses archives lorsque cette institution a demandé la restitution d'un document qui lui avait été volé il y a plusieurs décennies et qui était en vente aux États-Unis.  Ce document concernait Jean Calvin et avait été trouvé dans le catalogue d’une vente aux enchères de Sotheby à New York.  Les avocats ont utilisé la DUA pour démontrer comment les archives appartiennent à la communauté qui les a créées.  Le document a été retiré du catalogue avant de retourner à Genève.

 

Voici un autre exemple du rôle que peut jouer la DUA : L’Association des archivistes francophones de Belgique, créée en 2005, défend l'importance administrative, juridique, culturelle, historique et héréditaire des archives et des documents dans notre société.  Récemment l’Association a utilisé les principes énoncés dans la DUA pour soutenir la nécessité de bonnes pratiques de gestion des documents.  Les membres ont lancé une pétition intitulée La gestion de l’information, passage obligé pour une bonne gouvernance.

 

Il n’est pas trop tard pour célébrer le 10e anniversaire de la DUA.  Voici le lien pour télécharger le texte français de la Déclaration.

 

Je vous souhaite de bonnes célébrations et beaucoup de succès dans votre travail de sensibilisation à l’importance des archives.

 


Nous remercions infiniment Madame Claude ROBERTO, qui a écrit cet article sur la célébration du 10è anniversaire de la Déclaration universelle sur les archives. Madame Roberto est devenue au cours de ces dix dernières années une spécialiste de ce texte et l'une des ses principales promotrice.

Caroline Becker, webmestre et directrice des opérations du PIAF.