Les archives, un indispensable outil de connaissance et de réflexion... (Monsieur Baïda, Directeur des Archives du Maroc)

Member for

9 années 1 mois

 Rabat – Les archives constituent partout un indispensable outil de connaissance et de réflexion pour éviter les effets pervers de toutes formes d’amnésie culturelle ou autre, dont les effets à long terme peuvent se révéler “ravageurs, a souligné, vendredi soir à Rabat, le directeur des Archives de Maroc, Jamâa Baïda.

“Leur absence ou leur mutisme menaceraient l’épanouissement d’une forme particulière d’intelligence collective. Sans de telles archives, c’est la mémoire de la créativité d’un pays ou d’une époque, d’une culture et d’un savoir faire, d’un groupe ou d’une personnalité qui en disparaissant serait menacée d’appauvrir notre horizon de référence “, a-t-il révélé lors d’une conférence débat sous le thème  “Archives d’Architecture: Histoire, actualité et avenir d’une nécessaire pratique culturelle et scientifique, le cas de la France et du Maroc”.

M. Baïda a également fait observer, lors de cette rencontre initiée conjointement par l’Institut Français du Maroc et les Archives du Maroc, que les archives d’architectures et d’urbanisme sont particulièrement significatifs et nécessaires, dans la mesure où ces deux disciplines contribuent fortement et durablement à matérialiser la plupart des facettes de l’environnement, bâti de toute société, au point d’en constituer un fidèle miroir qu’il convient alors d’interroger et d’interpréter.

“Que de fois nous restons bouche bée en admiration devant une œuvre architecturale, tout en nous efforçant de comprendre son contexte et les messages que son auteur a voulu véhiculer. Et souvent, en l’absence d’archives, c’est bien la rubrique des spéculations que nous alimentons”, a-t-il martelé, ajoutant qu’une approche exacte devrait puiser dans des archives qui contiennent souvent les informations essentielles pour connaitre les œuvres.

Lire la suite...