Les nouvelles du PIAF

Member for

9 années 1 mois


 

N° 25
(15 décembre 2022)
 

Hommage à Monsieur Jean-Daniel Zeller
 

Nous ne pouvons pas commencer cette rubrique de notre lettre d’information, sans rendre à nouveau hommage à la carrière de notre ami et collègue Jean-Daniel Zeller, disparu le 13 novembre 2022.

Ce texte a été rédigé par Monsieur David Meunier, étudiant à l’EBSI de Montréal, en 2020.

Biographie

Jean-Daniel Zeller (1951-2022) est un archiviste suisse qui s’est spécialisé dans les archives numériques. Ses premières études ont été en photographie à l’École professionnelle de Vevey, mais il s’est ensuite orienté vers les sciences de l’information. En 2004, il a obtenu un certificat de formation continue à l’Université de Berne1.

Quant à sa carrière, il a débuté en 1983 dans le canton de Genève au Département de justice et police. Jean-Daniel Zeller a occupé le poste de directeur du Service Courrier et Archives jusqu’en 1988. Par la suite, il a été archiviste principal des Hôpitaux Universitaires de Genève de 1989 à 2016. Entre 1995 et 2014, soit en même temps que son travail aux Hôpitaux Universitaires, il a été chargé de cours de la Haute école de gestion de Genève au département d’information documentaire. Il a enseigné des cours touchant aux archives numériques. Toutefois, depuis 2016, il travaille de façon indépendante en tant que consultant en archivage électronique. C’est aussi en 2016 qu’il est devenu un membre impliqué dans la gestion du PIAF, un rôle qu’il occupe encore aujourd’hui2.

Il se doit d’être mentionné qu’en 1995, il a été accepté dans l’association des archivistes suisses. Il a activement travaillé dans l’organisation, offrant plusieurs formations sur son domaine d’expertise. De surcroît, il est le créateur du blogue Le regard de Janus, qui traite des archives3.

Contribution intellectuelle

Jean-Daniel Zeller a fait plusieurs publications dans le domaine de l’archivage numérique, et a amené plusieurs nouvelles idées à la discipline.

Naturellement, sa spécialisation étant les archives électroniques, il a grandement discuté de l’intégration de l’informatique dans l’archivistique. Il s’est penché sur les impacts que ce domaine aurait sur les archives, particulièrement au niveau de la sécurité des données et de leur gestion. Son analyse révélait que l’accessibilité aux données personnelles sur le Web sans limites et mesures de sécurité dans des publications officielles les rendait presque impossibles à détruire. Il a donc mis en garde les institutions contre une installation hâtive de services électroniques et proposé une révision des lois concernant la protection des informations personnelles et la transparence administrative4.

Mr Zeller s’est également penché sur le phénomène de l’open data. Il l’a analysé dans l’optique des fondements de l’archivistique, tels que le respect des fonds et de l’ordre initial ainsi que la fiabilité et l’exploitabilité. Il met ainsi à jour les similitudes entre l’archivage et l’open data dans leur rôle de facilitation à l’accès de l’information. Il souligne également le potentiel de collaboration et complémentarité entre eux si les archivistes développaient leurs services d’archivage électronique pour permettre le transfert de données en open data.5

Puisqu’une grande partie de sa carrière s’est déroulée dans les Hôpitaux Universitaires de Genève, il a développé l’archivistique médicale sur plusieurs aspects. Il a écrit sur la numérisation des dossiers, touchant à la question du choix de format, l’implantation d’outils de gestion numérique pour accommoder ce changement ainsi que les avantages qu’il apporte. À travers son étude de cette section de l’archivistique, il en est venu à s'interroger sur ses particularités, telles que la définition du patient, la gestion du dossier médical et l’accès à celui-ci par les usagers de manière sécurisée6.

Son domaine d’activité étant les archives à valeur primaire, il s’est intéressé à la gestion des archives semi-actives. Dans le cadre de son travail en tant qu’archiviste principal des Hôpitaux Universitaires de Genève, il a établi un modèle pour gérer ce type d’archives. La structure est séparée en trois niveaux : les processus, les procédures et les tableaux de bord. Les processus définissent les missions du service tandis que les procédures mettent en pratique ces missions. Finalement, les tableaux de bord sont des outils d’analyse des données qui permettent d’établir la direction des services et décider si des changements doivent être apportés7.

D’un point de vue plus théorique, Jean-Daniel Zeller a aussi porté son attention sur la typologie des documents numériques et l’état de la question. Après avoir observé les typologies de différents groupes, la conclusion qu’il a atteint est que le terme document numérique n’est pas assez défini pour permettre de créer une typologie pertinente, nécessitant donc de préciser la terminologie8.

Son intérêt dans la formation des archivistes en informatique doit également être mentionné, son travail de certificat reposant sur ce sujet. Il a soulevé les difficultés de ce type de formation à cause de l’aspect concret de l’informatique. Malheureusement, à cause du changement constant des technologies de l’information, un enseignement de ces outils est rarement pertinent. De plus, puisque les tâches reliées au monde numérique sont si massives, aucune formation ne peut apprendre toutes ces techniques et méthodes dans le temps qui leur est allouée. Il considère donc que l’intégration d’une formation de base en informatique dans les programmes est la meilleure option9.

 

Publications de Monsieur Jean-Daniel Zeller (liste non exhaustive)

Zeller, J-D., Guyon, C. et Longin C. Open data et archivage électronique, quelles convergences ? Gazette des archives, 240, 2015-4, 385-396.

Zeller, J-D. Une stratégie et après… Dix ans de développement de l’archivage électronique en suisse (2002-2012). Gazette des archives, 229, 2013-1, 187-210.

Zeller, J-D. L’exemple des archives centrales des hôpitaux universitaires de Genève. Gazette des archives, 205, 2007-1, 69-94.

Zeller, J-D. La gestion d’un service d’archives intermédiaires : Processus, procédures et tableaux de bord. L’exemple des archives centrales des Hôpitaux universitaires de Genève. Gazette des archives, 200, 2005-4, 29-54.

Zeller, J-D. Documents numériques : à la recherche d’une typologie perdue… Documents numériques, 2004/2, 101-116.

Zeller, J.D (2012). Archivage des journaux intimes- Archivage des blogues : Vraies similitudes ou fausses ressemblances ? Dans Albert Mingelgrun et Beatrice Barbalato (dir.), Télémaque (p. 153-167). Presses universitaires de Louvain.

Zeller, J-D (2006). Faut-il des cyberarchivistes, et quel doit être leur profil professionnel ? [Travail de certificat, Université de Berne]. HAL. https://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_00001747/file/CyArEditable.pdf

Portail international archivistique francophone. Jean-Daniel Zeller. https://www.piaf-archives.org/content/jean-daniel-zeller

 

Notes

1 Portail international archivistique francophone. Jean-Daniel Zeller. https://www.piaf-archives.org/content/jean-daniel-zeller

2 Ibid.

3 Ibid.

4 Zeller, J-D. Une stratégie et après… Dix ans de développement de l’archivage électronique en suisse (2002-2012). Gazette des archives, 229, 2013-1, 187-210.

5 Zeller, J-D., Guyon, C. et Longin C. Open data et archivage électronique, quelles convergences ? Gazette des archives, 240, 2015-4, 385-396.

6 Zeller, J-D, L’exemple des archives centrales des hôpitaux universitaires de Genève. Gazette des archives, 205, 2007-1, 69-94.

7 Zeller, J-D. La gestion d’un service d’archives intermédiaires : Processus, procédures et tableaux de bord. L’exemple des archives centrales des Hôpitaux universitaires de Genève. Gazette des archives, 200, 2005-4, 29-54.

8 Zeller, J-D. Documents numériques : à la recherche d’une typologie perdue…Documents numériques, 2004/2, 101-116.

9 Zeller, J-D (2006). Faut-il des cyberarchivistes, et quel doit être leur profil professionnel ? [Travail de certificat, Université de Berne]. HAL. https://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_00001747/file/CyArEditable.pdf

 


Changements dans les équipes du PIAF et de l'AIAF

Il va sans dire que le décès de Monsieur Jean-Daniel Zeller a marqué un coup d’arrêt dans le développement du volet pédagogique qu’il portait avec enthousiasme, dynamisme et persévérance. Il va nous falloir trouver un nouveau responsable du volet Se former. L’intérim sera assuré par notre présidente Claude Roberto.

Comme vous le savez certainement, Madame Josée Kirps, directrice des Archives nationales du Grand-Duché de Luxembourg et Présidente de l’Association Internationale des Archivistes Francophones (AIAF) a été élue à la Présidence du Conseil International des Archives (ICA). Nous nous réjouissons beaucoup de cette nomination. Nous félicitons chaleureusement Madame Kirps et ne doutons pas qu’elle portera haut les couleurs de la francophonie sur la scène internationale ! Nous remercions immensément Madame Kirps de son engagement auprès de l’AIAF et du PIAF !

 


Nouvelles générales du PIAF

Le rapport annuel du PIAF pour l’année 2022 est en ligne sur le site. L’année a été marquée par l’accomplissement partiel de deux gros projets.

La migration de l’ensemble du Portail vers une nouvelle version du logiciel Drupal (version 9) a commencé. Cela devrait redonner de l’aisance à la navigation sur le site. Du fait de l’obsolescence de la version 7-que nous utilisons aujourd’hui-, le PIAF a été piraté plusieurs fois cette année et a connu des disfonctionnements. Ces incidents techniques ont entraîné la suspension de l’accès au PIAF pendant plusieurs heures et une fois même, pendant plusieurs jours. Nous vous prions de bien vouloir nous excuser pour ces désagréments. Il était donc essentiel d’opérer cette transformation. Elle prendra fin au tout début de l’année 2023.

Autre projet qui a connu une avancée importante en 2022 : l’attestation de suivi des cours du PIAF. Cette attestation sera remise aux candidats à l’issu de 4 tests. Le premier test portant sur la Communication et la Valorisation a été finalisé. Des étudiants de l’Université d’Angers (France), de l’École des Bibliothécaires, Archivistes et Documentalistes de Dakar (Sénégal) et de la Haute École de Gestion de Genève (Suisse), l’ont testé dans les conditions réelles. Les précieuses remarques des étudiants ont été prises en compte, le questionnaire modifié en conséquence et sa version définitive établie.

 


Promotion du PIAF

L’amélioration des conditions sanitaires en 2022 a permis la reprise des grands rendez-vous du monde archivistique : le Stage Technique International d’Archives (STIA) à Paris et la Conférence du Conseil International des Archives, cette année, à Rome.

  • Le STIA s’est déroulé en 2022 sous une forme hybride avec une partie des cours en ligne et un temps de formation et de rencontres à Paris et à Angers, sous la houlette de l’Institut National du Patrimoine (INP) en septembre 2022. Mesdames Anne-Marie Bruleaux et Caroline Becker ont pu présenter le PIAF devant les participants et renouer le dialogue avec l’audience qui compte, chaque session, de nombreux utilisateurs du PIAF. Ce sont autant d’occasions de mesurer l’utilisation qui est faite du portail, ses lacunes et les besoins des piafnautes.
  • Le PIAF a également été l’objet, lors de la Conférence de l’ICA, d’une rapide présentation exposée par Mesdames Basma Makhlouf-Shabou et Caroline Becker dans le cadre du Programme pour l’Afrique de l’ICA. A Rome, comme à Paris, les retrouvailles et les rencontres s’avérèrent fructueuses et joyeuses ! Nous y avons revu nombre de collègues, d’anciens stagiaires du STIA devenus archivistes nationaux, président d’associations professionnelles etc.

Les myriades de présentations au programme répondaient à l’injonction « Archives : combler les fossés » et sont en effet venues proposer des solutions ou des pistes intéressantes pour combler les fossés de l’isolement, de la formation, de la connaissance et du savoir, de l’information.