Lettre n°2

Le mot de gérard ermisse,
président de l'aiaf

Cet automne 2008 a vu s’ouvrir une nouvelle phase dans l’histoire de notre beau et déjà vieux projet.

Première nouvelle : une équipe renouvelée a pris en mains l’avenir du Portail. Le Comité Directeur a été recomposé avec un mélange savant d’anciens et de nouveaux. Vous trouverez la liste de ses membres par ailleurs. L’idée est d’assurer un passage en douceur entre les premiers responsables aux origines du PIAF et les futurs. Des pays en voie de développement (Sénégal et Haïti) et de nouveaux pays comme la Belgique ont rejoint l’équipe dirigeante.

Deuxième nouvelle : nous engageons déjà une relecture générale et une reprise de certains modules de formation. Nous ne voulons pas que notre outil stagne  et perde de sa pertinence ; nous voulons être toujours à jour en tous les domaines. De plus, nous voulons que le contenu soit le plus riche et international possible : d’où la nécessité d’avoir des contributions de tous les pays francophones.

Troisième nouvelle : le PIAF est le pivot de la formation dans un certain nombre de pays en voie de développement grâce à sa diffusion sur Internet. Nous voulons renforcer cette contribution au développement des Archives dans les pays et les régions du monde qui en ont le plus besoin. C’est pourquoi, nous avons mis au point le projet « DAKAR 2009 » avec l’EBAD, les Archives nationales du Sénégal et le soutien du CIA. A l’automne 2009, nous aurons un premier séminaire fondateur à l’EBAD destiné à développer l’usage de notre formation à distance auprès des étudiants mais aussi des collègues qui en ont vraiment besoin pour leur formation professionnelle continue. A cette occasion, des formateurs relais seront, nous l’espérons, mis en place dans les divers pays de la zone.

Voici les principales nouvelles qui manifestent le dynamisme d’un projet qui a bien rencontré son public depuis son lancement en novembre 2005 à Tunis ( cf statistiques). Il nous restera à terminer certains modules assez complexes du volet Se Documenter au printemps 2009. Nous comptons aussi sur des collaborations de tout notre réseau qui seront facilitées par l’arrivée prochaine de modules « wiki » sur le PIAF.

Bref, cette fin d’année 2008 est encourageante et 2009 s’annonce bien !

Pour participer, écrivez au webmestre Caroline Becker.

Nous avons aussi besoin de soutien moral, politique et financier ! Pour cela adhérez ou faites adhérer votre institution à notre organisme de rattachement : l’Association internationale des Archives francophones (AIAF).

Je vous remercie de nous aider à faire vivre cet outil collectif en ne demeurant pas passif face à un projet d’essence mutualiste et coopérative en faveur du développement des archives et du métier d’archivistes entre tous ceux qui partagent notre langue et l’utilisent dans leur travail.

Lire la suite...

Qu’est-ce que le PIAF ? Petit rappel

Le Portail International d’Archivistique Francophone s’adresse aux professionnels du monde archivistique, aux enseignants, aux étudiants et aux chercheurs. Libre et gratuit d’accès, il offre…

Lire la suite ...

Allez explorer l'espace présentation

Un nouveau service du Portail : l’espace e-formation

Le PIAF s’est doté cet été d’une nouvelle fonctionnalité. L’espace e-formation permet de réaliser un travail collaboratif (un enseignant avec ses élèves, un groupe de chercheurs, etc.).

Allez explorer cet espace et…

Aidez nous :

  - par vos contributions aux différents modules
Si vous souhaitez apporter des contributions au Portail ou faire part d’informations qui vous paraissent importantes, vous pouvez contacter le webmestre (thebeckers@free.fr). N’hésitez pas !
  - par votre aide financière (adhésion à l’AIAF)
Votre adhésion à l’Association Internationale des Archivistes Francophones permettra d’assurer la pérennité du Portail ! Pour cotiser, rendez vous au http://www.aiaf.org/adhesion.htm
  - en devenant correspondant officiel
Le correspondant officiel occupe une place privilégiée dans le réseau des membres du PIAF et bénéficie de droits particuliers. Il a pour fonction de relayer les informations vers ou de ses collègues. Il peut être sollicité pour éclaircir un point précis lorsque surviennent des changements dans son pays et pour faire connaître le PIAF autour de lui.
Nous vous remercions de votre participation et de votre enthousiasme ! Vous pouvez contacter le webmestre Caroline Becker.

Pour simplifier la consultation, vous n'avez plus maintenant à vous inscrire sur le PIAF  ! Les formulaires d'inscription sont réservés aux utilisateurs de l'espace e-formation et aux internautes désirant consulter la bibliographie.

Un lien sur la page d'accueil du PIAF permet de s'abonner à la lettre d'information ou de s'en désabonner.

Nos premières statistiques

Le PIAF a reçu au cours de l'année 2008 92 388 visiteurs différents de 148 pays.
Pour plus d'information...

Dernières nouvelles

Liste des membres du comité directeur du PIAF en 2009

Lire la suite... 

Les objectifs du PIAF en 2009

Le Comité directeur du PIAF, présidé par Gérard Ermisse, s’est réuni les 13 et 14 novembre 2008 à Paris, aux Archives nationales.
Lire la suite... 

Déclaration de DAVID LEITCH (nouveau Secrétaire général du CONSEIL INTERNATIONAL DES ARCHIVES) lors de sa venue au Comité Directeur du PIAF le 14 novembre 2008.

"Comme je l’ai déjà dit à plusieurs reprises, nous voulons maintenir à tout prix le principe de la diversité culturelle."

Lire la suite...

A quoi sert le PIAF dans les pays en voie de développement ?

La fréquence des témoignages d’internautes principalement africains et la représentation au comité directeur du PIAF de pays comme Haïti, nous ont conduit à une réflexion sur l’intérêt et l’utilisation du PIAF dans les pays en voie de développement.

Lire la suite...

Présentation du PIAF au Congrès de Kuala Lumpur (juillet 2008)
 

Normand Charbonneau et Ibrahima Lo ont présenté le PIAF aux congressistes du 16e Congrès international des Archives dans le cadre d'une conférence prononcée le 23 juillet 2008.

Lire la suite...

Regard vers une institution membre de l'AIAF : la photothèque en ligne du communisme roumain.

Le 11 décembre 2008, les Archives Nationales de Roumanie, en partenariat avec l’Institut Roumain pour l’Investigation du Communisme (IICCR), ont lancé le portail La Photothèque en ligne du communisme roumain. Cette base de données comprendra environs 10.000 photos historiques.
 

Lire la suite...

Portail international archivistique francophone - © aiaf
Comité de rédaction : Gérard Ermisse; Marcel Caya; Marie-Edith Brejon; Christine Martinez; Anne-Marie Bruleaux; Bruno Delmas. Publication : Caroline Becker. Maquette : Eric Ferrante